Michel Aubouin

Préfet honoraire, il a effectué sa carrière pour l’essentiel au sein du ministère de l’intérieur : sous-directeur de l’administration territoriale, directeur de l’intégration, préfet des Îles Wallis-et-Futuna, inspecteur général de l’administration.
Ses compétences portent sur l’organisation territoriale de l’État, la situation des quartiers « sensibles », les processus d’intégration des étrangers et l’enseignement du français.
Rapport remis au Premier ministre sur la situation de Grigny (Essonne), 2016.
Audition par le Sénat sur la radicalisation de l’Islam (2020) et par la Cour des Comptes sur la Politique de la Ville (2020).
Etude en cours pour l’Association des maires d’Île-de-France sur la violence des jeunes adolescents.
Chargé de cours à l’ENA et à Sciences-Po

photo d'Isabelle Barberis

Isabelle Barbéris

Maitre de conférences habilité à diriger des recherches en Lettres et Arts (Université de Paris), Isabelle Barbéris est agrégée de Lettres modernes et normalienne, diplômée de sciences politiques. Ses nombreux essais, articles sur l’art et l’esthétique croisent plusieurs domaines de spécialités (théâtre contemporain, performance, travestissement, kitsch, archives, posthumanisme) avec des angles politiques et économiques (démocratie, idéologie, numérique).
Elle est membre du comité de rédaction de la revue Cités (Presses universitaires de France) et du comité scientifique de l’INSEAC (Conservatoire national des arts et métiers). Chroniqueuse théâtre et société pour la presse nationale.

Albert Claude Benhamou

Vice-Président de l’Académie Nationale de Chirurgie, Albert Claude Benhamou
est professeur honoraire de chirurgie vasculaire (Paris Sorbonne Université/ CHU Pitié Salpêtrière). Il est conseiller pour le développement du numérique de la Commission nationale française de l’UNESCO.
Également Fondateur de « l’Université Médicale Virtuelle Francophone » et de « l’Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport ». Président du Comité d’experts pour « l’Initiative pour le Développement Numérique de l’Espace Universitaire Francophone ».

Marie-Hélène Bérard

Marie-Hélène Bérard est un ancien haut fonctionnaire du ministère des finances, reconvertie dans le secteur bancaire et aujourd’hui spécialisée dans les pays de l’ex Union soviétique. Elle est le président-fondateur d’une société d’investissement/ conseil MHB SAS qui intervient dans les différents pays de l’Est. Administrateur de plusieurs sociétés, elle est trésorier de la fondation Chirac et président des amis français de l’Université Ben Gourion.

Arezki Cherfaoui

Diplômé de l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne (Master Sciences de gestion et Master sociologie), agrégé d’économie-gestion, il est titulaire d’un Master en Études africaines au sein du département Afrique de l’Inalco. Directeur du département d’Administration Économique et Sociale et responsable du Master Administration de la santé à l’Université de Versailles Saint Quentin-Paris Saclay, il enseigne au sein de l’UFR de sciences sociales. Il consacre ses travaux de recherche à la gestion des équipes scientifiques (études aréales en France, équipes médicales…). Il s’intéresse en particulier à la conduite du changement organisationnel, aux formes de coopération entre chercheurs en situation d’émergence de nouveaux paradigmes scientifiques et à la transformation des structures d’enseignement et de recherche.

Brice Couturier

Brice Couturier, journaliste de presse écrite et animateur de radio à France Culture (1985-2021). Il a notamment créé les émissions Cause Commune (consacrée à l’intégration européenne) et Du grain à moudre (questions de société). Il a été l’éditorialiste quotidien de cette station durant dix ans (aux Matins, puis dans l’émission Cultures Monde). Journaliste, il a été rédacteur en chef des magazines Globe, Lui et Le Monde des Débats. Il collabore actuellement aux hebdomadaires Franc-Tireur et Le Point. Politiquement engagé au sein du courant rocardien du PS, il a été assistant du Groupe socialiste du Sénat de 1981 à 1986. Il est l’auteur de plusieurs essais dont « Macron, un président philosophe » (2017) et « OK, Millennials ! » (2021), parus aux Éditions de L’Observatoire. Universitaire, il a enseigné les sciences politiques à l’Université de Marne-La-Vallée en tant que professeur associé (questions européennes).

Frédéric Encel

Diplômé de Sciences-Po, docteur en géopolitique habilité à diriger des recherches (HDR) de l’Institut français de géopolitique (Paris VIII), maître de conférences à Sciences-Po Paris, professeur à la Paris School of Business.
Auteur de nombreux essais dont Géopolitique de la nation France (avec Yves Lacoste), et Mon Dictionnaire géopolitique.
Membre du Comité de la revue géopolitique Hérodote. Directeur de la collection « Géopolitiques » aux Presses universitaires de France.
Premier Prix au Concours national Résistance et Déportation, Grand prix de la Société de Géographie.

Renée Fregosi

Renée Fregosi est Docteur en philosophie et en science politique. Elle a été maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l’Université Paris-Sorbonne nouvelle de 2002 à 2020, après avoir dirigé l’ISER puis le département international du PS jusqu’en 1997. Auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages, elle a publié récemment : « Comment je n’ai pas fait carrière au PS« . « La social-démocratie empêchée » et participé à la publication du « Bêtisier du Laïco-sceptique« . Par ailleurs, elle préside depuis sa création le CECIEC (Centre Européen pour la Coopération Internationale et les Échanges Culturels ) avec laquelle elle a participé à plusieurs observations électorales dans le monde et à des rencontres scientifiques sur les Maladies infectieuses émergentes. Ses domaines d’intérêt sont principalement la laïcité, la lutte contre l’antisémitisme, les enjeux démocratiques, la santé globale.

Ann Sophie de Jontemps

Ann Sophie de Jotemps, Responsable juridique et fiscal chez France générosités, travaille dans le secteur non-lucratif en France et en Europe, depuis 25 ans. Titulaire du certificat d’aptitude à la profession d’avocat, elle est spécialisée en droit fiscal, en droit des associations et en droit immobilier. Depuis octobre 2021, elle est membre du Haut conseil à la vie associative (HCVA) en qualité d’expert, elle a intégré la commission juridique dont elle a été élue présidente. Auteur pour de nombreuses revues juridiques et fiscales, elle a rédigé de nombreux articles et vient de diriger la rédaction d’un ouvrage sur le financement privé des organismes sans but lucratif. Par ailleurs, elle exerce à titre bénévole des activités au sein de l’association « Aux captifs la libération » et est membre du conseil d’administration de l’association « Maison de l’Artemisia ».

Gilles Kepel

Gilles Kepel est politologue, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain. Il est professeur des universités à l’université Paris Sciences et Lettres (PSL) et dirige la Chaire d’Excellence Moyen-Orient Méditerranée à l’École Normale Supérieure. Il enseigne également à Sciences Po Paris et est Professore Aggregato à l’Université de la Suisse Italienne.
Gilles Kepel travaille depuis 40 ans sur le développement de l’islamisme politique contemporain, à la fois au Moyen-Orient et en France. Il a publié plus de 20 ouvrages académiques sur ces sujets, traduits dans plusieurs langues.

Michel Lalande

Entré au service de l’État en qualité de fonctionnaire dans l’administration des Postes, Michel Lalande intègre à 25 ans l’ENA, le ministère de l’intérieur et le corps préfectoral.
Sa carrière l’a conduit à travailler en administration centrale, en province et en Outre-Mer. Il a travaillé en collectivité territoriale et été élu à deux reprises dans la commune rurale dont il est originaire. Son expérience est marquée par la lutte contre les exclusions, la promotion des valeurs républicaines et la défense de la laïcité.
Préfet de Région dans les Hauts-de-France, il crée le prix des Prodiges de la République décerné chaque 14 juillet aux 40 nordistes qui, quelles que soient leurs conditions et leurs origines, incarnent les valeurs de la République.

Alain Laquièze

Alain Laquièze est Professeur de droit public à l’Université de Paris (anciennement, Paris Descartes). Agrégé de droit public, il avait été auparavant en poste à l’Université d’Angers (2000-2005), puis à l’Université de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle (2005-2013).
Il est l’auteur de plus d’une centaine de publications, principalement en droit constitutionnel et en histoire des idées politiques. Rattaché au Centre de recherche Maurice Hauriou, il est le directeur du master de droit public général de l’Université de Paris.
Alain Laquièze a été conseiller scientifique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, puis Directeur scientifique adjoint à l’Institut SHS, puis Directeur des partenariats au CNRS (2008-2010), avant d’être membre élu du CNESER (2012-2015). Il est Conseiller scientifique au Département de la recherche du HCERES depuis 2019.

photo de Noelle Lenoir

Noëlle Lenoir

Avocate, Noëlle Lenoir a commencé sa carrière au Sénat puis devient directeur à la CNIL. Intégrée au Conseil d’Etat, elle est Conseiller d’Etat honoraire. 
Directrice du cabinet du ministre de la Justice, elle est nommée auprès du Premier ministre Chargée de mission sur le droit de la bioéthique (1991). Après la remise au gouvernement du rapport « Aux Frontières de la Vie », elle est appelée à présider deux comités d’éthique internationaux auprès de la Commission européenne et à l’UNESCO. Présidente du Comité d’éthique de Radio France et du Conseil éthique et scientifique de Parcoursup et déontologue de l’Assemblée nationale. 
Première femme et plus jeune membre jamais nommée au Conseil Constitutionnel (1992-2001), elle a été ministre des Affaires Européennes (2002-2004). 
Elle a été maire et vice-Présidente de l’Union des maires du Val d’Oise.
Elle a enseigné à Paris (IEP, Paris I, Ecole des Ponts et Chaussées etc.), à New York (Columbia Law School) et à Londres (UCL, Kings College). Professeur et administrateur d’HEC, elle en préside l’Institut d’Europe. Elle est Présidente-fondatrice du Cercle des Européens. 

Christian Lequesne

Christian Lequesne est professeur de science politique à Sciences Po, où il a dirigé de 2009 à 2013 le Centre de recherches internationales (CERI). Il a également été le directeur du Centre français de recherche en sciences sociales (CEFRES) de Prague et a été professeur invité à la London School of Economics. Ses recherches portent sur l’intégration européenne, la politique étrangère et la diplomatie de la France. Il a publié une vingtaine de livres sur ces sujets.

Pierre Mongin

Diplômé en Économie et de Sciences-po Paris, ancien élève de l’ENA, Pierre Mongin a effectué l’essentiel de sa carrière au ministère de l’intérieur, entre des fonctions centrales, notamment dans le domaine de la sécurité et des fonctions de terrain comme sous-préfet, préfet et préfet de région. Il a exercé également des fonctions de cabinet au ministère de l’intérieur, comme directeur de cabinet ou à Matignon, comme directeur de cabinet du premier ministre.
Pierre Mongin a été pendant neuf ans Président-Directeur général de la Ratp, où il s’est consacré à la transformation de l’entreprise, son développement à l’international et à une extension des réseaux de métro et tramway en banlieue , tout en verdissant la flotte des bus de l’Île-de-France .
Il a ensuite rejoint la direction générale du groupe Engie qu’il a quittée en 2020 pour se consacrer à des missions de conseil.

Pierre-François Mourier

Conseiller d’Etat, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (rue d’Ulm), agrégé de lettres classiques, Pierre-François Mourier a enseigné la langue et la civilisation latines à l’université de Lille 3, a été secrétaire de rédaction de la revue Esprit et directeur du département des sciences humaines de l’Ecole nationale supérieure du Paysage de Versailles. Au début des années 2000, il devient conseiller pour l’éducation et la culture du Président de la République. Il a par ailleurs occupé les fonctions d’attaché culturel à New-York, puis entre 2007 et 2010, celle de consul général de France à San Francisco. Nommé ambassadeur de France en Slovénie en 2012 après avoir été deux années durant directeur général adjoint du Centre d’analyse stratégique, il est depuis mars 2018 à la tête de France Éducation international (nouveau nom du Centre international d’études pédagogiques).

Pierre Schapira

Docteur d’Etat en Mathématiques, Professeur à l’ Université Paris 13 (Villetaneuse) puis Professeur émérite à l’Université Paris 6 (Sorbonne Université).
Directeur du département de Mathématiques puis Président du directoire scientifique et Membre du Conseil de l’Université Paris 13. Directeur de l’URA CNRS de l’Université. Directeur de l’équipe “Analyse Algébrique” de “l’Institut de Mathématiques de Jussieu” (1994–99 et 2004-2008). Directeur du DEA “Méthodes Algébriques”. Directeur des études du Master de Mathématiques Université Paris 6. Coordinateur Erasmus pour les Mathématiques, Université Paris 6 (2004–2008).

Annick Schwebig

Annick Schwebig est docteur en médecine de la Faculté de Paris. Experte en recherche médicale et développement clinique, elle crée en 2000 la filiale France d’Actelion, dans le secteur de la biopharmacie, dont elle est Président-Directeur Général jusqu’en 2015.
Spécialiste des maladies rares, elle met en place une approche opérationnelle et éducative permettant aux praticiens d’apprendre à mieux connaître et reconnaître ces maladies. De 2010 à 2016, elle est administratrice du LEEM, organisation professionnelle des Entreprises du Médicament, ainsi que Présidente du Comité Biotechnologies du LEEM, avec pour rôle d’accompagner les entreprises de biotechnologies en faisant le lien entre les grandes entreprises et les start-ups de l’industrie pharmaceutique. Elle est également Vice-Présidente du conseil de surveillance d’INSERM Transfert. Membre élue de la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Île-de-France, Annick Schwebig préside le Directoire de l’ESSEC Business School depuis décembre 2016.

Alain Seksig

Instituteur, directeur d’école et d’établissements spécialisés, formateur en Ecole normale d’instituteurs puis Inspecteur d’académie à Paris.
Conseiller au cabinet du ministère de l’Éducation nationale, il a notamment institué le « comité de réflexion et de propositions sur la laïcité à l’école ». Il a dirigé la mission Laïcité du Haut Conseil à l’intégration, animé la commission mixte HCI-Ministère de l’Éducation nationale « Pédagogie de la laïcité à l’école » avant de participer à l’élaboration de la charte de la laïcité à l’école. Il a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs, dont L’école face à l’obscurantisme religieux qui a rendu public le rapport Obin, Petit précis de laïcité et Faire vivre la laïcité. Expression religieuse et laïcité dans les établissements publics d’enseignement supérieur en France. Il a intégré jusqu’en 2017, le Conseil d’orientation du musée de l’Histoire de l’immigration. Il est membre du comité de rédaction de la revue Hommes et migrations et a siégé au Comité franco-allemand pour l’intégration.
Secrétaire général du Conseil des sages de la laïcité.

Nathalie Sonnac

Nathalie Sonnac est professeure à l’université Panthéon-Assas et présidente du Comité d’éthique pour les données d’éducation.
Spécialiste d’économie des médias, de la culture et du numérique, elle a rédigé de nombreux articles scientifiques et ouvrages. Ex Membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel de 2015 à 2021, elle co-préside le Think Tank « Audiovisuel et numérique ». En 2014, elle cofonde en qualité de directrice de l’Institut français de presse, la Chaire d’enseignement et de recherche « Audiovisuel et numérique » pour créer des passerelles entre recherche – formations – entreprises.

Thierry Taboy

Thierry Taboy est Directeur des enjeux sociaux/sociétaux au sein de la direction de la Responsabilité sociale d’entreprise du Groupe Orange depuis septembre 2009. Entré dans le groupe en 1998, il a été directeur de l’unité d’affaire Advanced Services & Market Intelligence de la filiale Sofrecom. Précédemment, il a coordonné le projet « Parthenay ville numérisée » et a été rédacteur en chef adjoint de la revue transdisciplinaire Transversales Sciences & Culture. Thierry Taboy est le fondateur et coordinateur du projet Digital Society Forum du groupe Orange. Il est par ailleurs coordinateur de la TaskForce Santé du thinktank Impact AI, membre du Conseil d’Administration du Fond de Soutien « Nation Educative » et participe aux travaux de l’Institut Rousseau.

Le Laboratoire
de la République

Pour rester informé
inscrivez-vous à la newsletter

S'inscrire